Conseil Général de Haute-Savoie  Ville de Pringy (74)  Crédit Mutuel  Sécurité Routière  Autoroutes et Tunnel du Mont Blanc

Historique des Nez Rouge

ONR LogoEn 1984, Jean-Marie De Koninck est professeur de mathématiques à l’Université Laval à Québec. Il est également entraîneur du club de natation de l’Université et cherche une façon originale de financer son équipe.

Un jour de septembre 1984, au volant de sa voiture, il est frappé par les statistiques préoccupantes concernant la conduite automobile lorsque certaines facultés sont diminuées (alcool, fatigue, drogue, etc.). L’idée lui vient de faire appel à ses 25 nageurs et nageuses pour reconduire chez eux et dans leur propre voiture les automobilistes qui auraient bu un verre de trop par exemple.

Le conte de Noël du «Petit renne au nez rouge » guidant le traîneau du Père Noël grâce à la lumière de son nez est alors choisi comme symbole de l’Opération Nez Rouge. Les opérations de raccompagnement du 31 décembre s'étendrent petit à petit du 1er au 31 décembre et même en novembre certaines années. Au Québec, cette idée a peu à peu été développée pour devenir une véritable campagne de sécurité routière.

En 1990, l’idée traverse l’Atlantique. Elle est reprise dans le canton du Jura tout d’abord, puis progressivement dans toute la Suisse.

Des sections se développent en France à partir de 1991, notamment en Alsace, Haute-Savoie, Bouches du Rhône et Hérault.

En 2001, le concept est « importé » à Annecy et la première Opération Nez rouge se déroule en Haute-Savoie.